Faut-il loger une balle dans la tête de Alpha Condé pour sauver la Guinée ?

Faut-il un autre « Toumba Diakité » pour sauver la Guinée ?

Le « président mal élu » Alpha Condé conduit irréversiblement la Guinée vers le chaos et la guerre civile si rien n’est fait pour arrêter sa folie et sa sottise. Au lieu d’être le président mal élu de tous les Guinéens, il s’est mué en en président clanique et régionaliste devenant ainsi le « SIDA »  politique du pays.

AlphaCondeContrePeulh_1Au lieu de panser les plaies politiques, sociales et réconcilier les citoyens, Alpha Condé continue d’enfoncer et de remuer le couteau dans les plaies du pays pour saigner et faire pleurer les Guinéens, en favorisant le fossé ethnique, la haine et l’instinct animal de vengeance.

Le seul exploit des régimes successifs y compris celui du « prof-Âne » Alpha Condé réussira demeure : Mettre la Guinée, avec ses matières premières et sa matière crise par terre.

Alpha Condé, chef de parti ou chef d’Etat « mal élu ? »

Rien à faire. Avec Alpha Condé c’est l’enfer sur terre pour les Guinéens et Guinéennes!

Aujourd’hui, la Guinée offre « l’image d’un baril de poudre et il n'a besoin que d'une étincelle pour exploser et Alpha Condé est entrain d’apporter cette étincelle».

Le peuple de Guinée a assez souffert de l’irresponsabilité, de la trahison et de la compromission des hommes politiques comme l’illustre le comportement suicidaire d’Alpha Condé.

Avec à chaque fois les Guinéens font face aux mêmes problèmes, et les mêmes déceptions, et ce pour une raison très simple : on a les mêmes personnes, les mêmes problématiques et le même autisme chronique mal soigné.

Comment trouver la solution à un problème si le diagnostic dudit problème ne se fait de manière correcte ?

Un peu comme si un médecin tentait de soigner un cancer à coup de cachets d’aspirine.

Aujourd’hui, la Guinée devrait faire l’économie de toutes ces déchirures entres ces filles et ses fils afin de bâtir ensemble cette nouvelle Nation fondée sur la tolérance dans sa diversité qui constitue une richesse et non un handicape ou un obstacle à son « Bien Etre » tant économique, social et politique.

C’est l’échec cinglant des « politi-chiens » du pays qui fait que la Guinée est classée aujourd’hui parmi les derniers du monde, devenant un « failed State » survivant grâce à  une mendicité tout azimut.

Plus qu’un « failed state », la Guinée est devenue une anarcho-kleptocratie à fragments très performants. Un autre fait palpable de ce gouvernement de cancres  politiques, ethniques, claniques  et mafieux d’Alpha Condé c’est  son amateurisme et l’immaturité de ce régime qui s’est traduit par l’incapacité à comprendre la précarité dans laquelle il s’enferme en persistant quasi-OUVERTEMENT dans sa pratique de la mauvaise gouvernance (affairisme, népotisme, enrichissement personnel… etc.…).

Le pays est gouverné par des imbéciles, des idiots, des cons, des incompétents et des inconséquents.

À cause de l’incompétence et la mauvaise gouvernance, la Guinée se trouve aujourd'hui parmi les pays les plus pauvres de la planète, ce qui contraste avec les fabuleuses richesses naturelles dont elle dispose.

Alpha Condé a lamentablement échoué et que les Guinéens ne peuvent  plus continuer ainsi, d’où la nécessité d’opérer une rupture radicale, un remède de choc de quelque nature que cela soit pourvu que le résultat soit le départ de Alpha Condé.

Si rien n’est fait pour arrêter Alpha Condé, il va finir par vendre la Guinée aux plus retors, croyant seulement avoir affaire à des courtisans séduits par son délire de grandeur et sa gloutonnerie du pouvoir.

Pourquoi les Guinéens ont une mémoire aussi courte ?

Un peuple ne peut pas évoluer sans connaître son passé. Les Guinéens doivent savoir d'où ils viennent pour poser des bases solides de l’avenir du pays.

Comme tout bon dictateur sanguinaire, Alpha Condé est entrain de monter un scénario pour dissuader toute velléité de contestation dans le pays.

Les Guinéens doivent comprendre que la liberté ne se mendie pas mais elle se mérite et vivre ses droits c'est savoir les revendiquer.

Le massacre des forestiers à Yomou, le plan de massacre en cours contre les Peulhs et bientôt contre les « Soussous »constitue une illustration vivide de la politique ségrégationniste d’Alpha Condé devenu esclave de sa pensée rétrograde : « Pour lui ne sont de vrais Guinéens que les Mandingos ».

Son long séjour en Europe n’aura rien servi pour changer la pensée unique du « proffffff-âne » qui se croit vivre dan les années 70.

« Quelque soit le temps que mettra un tronc d’arbre dans l’eau, il ne se transformera jamais en Caïman ». Ce n’est pas en côtoyant un lion qu’on devient aussi lion !

Alpha Condé est un « assassin de la démocratie, un dictateur sanguinaire qui après plus de 50 ans de pauvreté chronique veut rattraper le temps perdu ». S’enrichir vite, vite et vite.

Celui qui n’a jamais fondé un foyer, une famille peut-il diriger lucidement un pays ?

Non, non et non !

En fait être démocratique répond aussi à cet adage biblique : « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ».

Le cheval de bataille politique d’Alpha Condé c’est la «régionalisation» et la «tribalisation» tant du pouvoir que de l’armée, de la police et des «services» administratifs.

Le vrai problème pour Alpha Condé et son gouvernement est son amateurisme, en plus d’être enfermé dans une incompétence, un aveuglement, une incapacité de projection et de fait son incapacité à établir le moindre projet, il ne pouvait se préoccuper que d’une chose : diviser pour régner ».

Alpha Condé doit comprendre que : « le chef qui n’a autour de lui que des griots et courtisans pour le flatter et l’applaudir est un solitaire : il a beau partir, il ne rencontre que lui-même ; il a beau écouter, il n’entend que lui-même».

Quel que soit le jugement porté sur son bilan, sa façon solitaire et clanique de diriger la Guinée, il ne fait plus de doute que Alpha Condé a littéralement échoué.

La Guinée  du 21e siècle a besoin d’hommes et de femmes dont l’intégrité, le sens élevé de l’éthique et de l’intérêt général du peuple ne souffrent de la moindre contestation.

À toi Alpha Condé, Champion des fausses promesses, il faut essayer de comprendre ce proverbe qui dit : « Lorsqu'un homme a soif, ne vous contentez pas de lui parler des rivières et des fleuves. Taisez-vous et donnez-lui un verre d'eau… » (www.guinea-forum.orgAll Rights Reserved).

La rédaction de Guinea-Forum, Conakry.

Copyright © 2011 www.guinea-forum.orgAll Rights Reserved.

Copyright © 2011 www.guinea-salimafo.orgAll Rights Reserved.

Contact: webmaster@guinea-forum.org

Merci pour votre visite. Revenez quand vous voulez! À bientôt.

NB : Dans la guerre de l’information pour le réveil des consciences et la prise en charge du citoyen Guinéen de son propre destin, prière de faire lire cet article à au moins dix (10) citoyens Guinéens. Vous aurez ainsi participé de façon positive dans le combat du changement. Que le bon Dieu vous récompense pour ce geste.

Republication: (Diffusé pour la première fois en JANVIER 2011). Les paroles s’envolent mais les écrits résistent aux intempéries de l’histoire et restent pour le témoignage de cette même histoire.

 
 

 

Mis dans : Ailleurs Tags: , , , ,

Partager cet article

Related Posts

© 2003-2017 Guinea Forum. Tous droits reservés..